Le Ministre Jean-Yves Le Drian refuse le dialogue !

Lors de la rencontre à l'Élysée nous n'avions rien pu obtenir de plus qu'un moratoire car la compétence en matière d'abrogation revenait aux ministres. Aujourd'hui, Mr Le Drian à Mûr affirme à la presse qu'aucun ministre n'en a la compétence. Dans ce cafouillage, les projets continuent d'avancer au point que l'État vient d'accorder 700 000 € à Variscan. L'heure n'est plus à se renvoyer la responsabilité mais à assumer les actes pris depuis 2014 en matière de projets miniers.

 

Depuis le début de la semaine, l'association a sollicité une rencontre avec le Ministre Le Drian, lors de sa venue en plein cœur du permis minier. Ce dernier a refusé. Pourtant depuis un an et demi, la mobilisation citoyenne s'étoffe et des collectivités, elles aussi, ont pris conscience de la dangerosité de ces projets et nous soutiennent.

 

Dans le même temps, une personnalité a réussi à remettre à au Ministre Le Drian la lettre que nous comptions lui remettre. Celle-ci lui demande de s'engager par écrit à obtenir l'abrogation des titres miniers auprès du Président de la République.

 

Monsieur Le Drian a déjà refusé de nous rencontrer à Mûr. S'il ne veut pas signer cet engagement écrit, s'il continue de ne pas respecter le vœu de sa propre majorité au sein du Conseil Régional, il est clair que Monsieur Le Drian soutient la poursuite des Projet Miniers en Bretagne. Aujourd'hui nous le reconnaissons publiquement responsable des conséquences à venir sur le territoire.

*Hulot est en charge de la " reforme du code minier ", donc rien a voir avec les titres miniers déjà octroyés...

 

Mr Le Drian "s'est exprimé sur les projets miniers" sur demande de la presse : https://www.ouest-france.fr/…/inauguration-du-filet-electri… Sur cette vidéo, Jean Yves Le Drian annonce qu'aucun ministre n'a la compétence en matière d'abrogation. Très bien, car désormais il peut s'engager à obtenir l'abrogation de la part du Président de la république ". (cf lettre remise au Ministre ce matin)

 

-lundi 15 janvier 2018-


RDV Lundi 15 janvier 9h15

Place Saint-Suzanne, Mûr-de-Bretagne

RDV à 9h15, place Sainte Suzanne (Mûr de Bretagne), afin de nous réunir, pour demander au(x) ministre(s) de recevoir une délégation de l'association qui compte leur demande un accord écrit pour l'ABROGATION des titres miniers accordés a Variscan

Les ministres devraient venir inaugurer une ligne à haute tension en plein cœur des permis miniers bretons. Si tel est le cas, il serait déplacé qu'à 15 km du premier lieu de forage, nos deux ministres n'évoquent pas le sujet des mines, qui dessine l'avenir du territoire breton ;

Le collectif Vigil'oust n'a pas reçu d'invitation officielle, mais riche de l'expérience à l'Élysée en juin dernier, nous savons que celle-ci peut arriver quelques minutes avant la rencontre...

Notons que, depuis ce 21 juin à Paris : premièrement, la réunion interministérielle promise par l'État au sujet de l'annulation des titres miniers n'a toujours pas eu lieu, deuxièmement, le gouvernement vient d'octroyer un cadeau fiscal de 700 000€ à Variscan !

Ainsi, la venue des deux ministres ne serait-elle pas l'occasion pour que cette fameuse réunion se déroule sur le territoire concerné ? Une délégation VigilOust sera présente ce lundi pour rencontrer les deux ministres. Nous appelons tout(es) celles et ceux qui le souhaitent, à venir soutenir cette délégation afin de donner du poids à la demande d'abrogation et qu'enfin les projets miniers en Bretagne cessent !!!

N'oubliez pas vos panneaux, soyons nombreux pour obtenir cette ABROGATION


Merci !

Tout d'abord un grand merci pour le succès de la mobilisation à la Porte-aux-moines dimanche dernier (5 mars). C'est ensemble que nous arriverons à faire reculer le porteur de projet.

Nous avons démontré ce dimanche, que nous étions nombreux, et rapidement mobilisables, et ce par n'importe quel temps pour défendre notre territoire !

 

L'association Vigil'oust rejoindra le collectif Douar Di Doull qui organise une grande manifestation contre les projets miniers à Guingamp le samedi 18 mars.
Nous nous invitons à nous suivre pour montrer à Variscan que nous sommes déterminés. 
N'hésitez pas à partager autour de vous !

Nouveau tract Vigil'Oust

A télécharger et à diffuser autour de vous.

 

Télécharger
Tract Présentation Vigil'Oust
tract_2017.pdf
Document Adobe Acrobat 245.0 KB


Bordereau de refus

Télécharger
Stop Variscan ! remplissez votre bordereau de refus
L'association Vigil'oust mène une campagne de refus d'accès aux terres, afin de contrer Variscan. En effet, nous récupérons les bordereaux de refus, pour les faire suivre à la préfecture et ainsi notifier à la société minière, là où il lui est interdit de passer et de prélever ! Que vous soyez, propriétaire, locataire, agriculteur, jardinier ou autre, n'hésitez pas a nous renvoyer ce document rempli, c'est important !
Bordereau de refus PER Merléac déc16.pdf
Document Adobe Acrobat 86.0 KB

Variscan avance !

Variscan Mines prospecte sur les 33 communes concernées par le Permis de Recherche de Merléac depuis 2014.

 

Pendant l'été 2015, la société minière, filiale d'un grand groupe australien, a mené une campagne héliportée afin de déceler des indices géologiques dans le sous-sol. Au delà des lieux déjà connus de Variscan Mines (car étudiés dans les années 80 par le service national géologique français : BRGM), cette campagne lui a permit de déceler de nouveaux sites intéressants (Le Roz, Merléac par ex.). 

Dans le même temps, très peu d'information au sujet des travaux et des intentions de Variscan Mines étaient fournies aux citoyens concernés. Ainsi, en février 2016, un collectif, constitué en association est crée pour récupérer un maximum d'informations et en assurer la diffusion la plus largement possible : Vigil'oust Merléac est née. 

 

Très vite, à la lecture des documents officiels disponibles (rapports du BRGM, INERIS, documents Variscan Mines etc*), les doutes sur les bienfaits annoncés par la société minière ont surgis. Quelles intentions : Recherche minière ou exploitation minière ? Pourquoi autant d'opacité autour de ce projet ? Quelles garanties pour l'avenir ? 

 

Le meilleur exemple est celui là : dès 2015, variscan annonçait aux élus plus de 100 emplois en cas d'exploitation, mais dans le même temps expliquait qu'elle venait ici, faire d'abord de la recherche, avec de minces chances de faire quoique soit d'autre... D'ailleurs en 2015, à la question ce sera quoi la mine, P. Lebret, chef géologue répondait de façon évasive " d'ici 10 ans les techniques auront évoluées ...** " , en somme n'en demandez pas trop, c'est agaçant !

 

Autant de questions, qui, dès la création de l'association, ont étés posées par courrier aux 33 communes concernées, sans jamais aucune réponse... C'est donc en tant que collectif de citoyens, seuls que nous avons foncés pour informer très largement sur les question soulevées par ce PERM . Les Bars à mines se sont enchaînés, notre présence dans les fêtes locales cet été, les réunions publiques, le grand rassemblement régional à Uzel en octobre etc : tout cela pour arriver aujourd'hui, au mois de janvier 2017 avec 6 communes sur 33 qui ont délibérées contre le projet minier*, et une association qui est passée de 3 adhérents en janvier 2016 à près de 400 en janvier 2017.

 

====> FORAGES, le virage à ne pas MANQUER pour VARISCAN <=====

 

Pourtant Variscan ne renonce pas. La société minière prévoit même une campagne de forages miniers profonds près de la butte Saint Michel (St Martin des Prés) cette année !!! Cette campagne sera la clef de voûte de son projet, et ce malgré les affirmations du maire de la commune concernée " « c'est de l'exploration, non de l'exploitation* », on « ne peut pas être systématiquement contre tout » a t-il déclaré en ce mois de janvier 2017. Ainsi, Mr Le Riguier n' a pas pris note de ce qu'est le « droit de suite », qui accorde de façon quasi automatique le droit d'exploiter à celui qui a un permis de recherche... Ainsi, les résultats de ces forages, au delà de leurs dangers potentiels (INERIS 2015), ouvrent la porte à la phase d'exploitation minière espérée par Variscan Mines.

 

En février 2016, l'édile déclarait dans la presse que l'agriculture « est le moteur de nos communes rurales* ». Pourtant aujourd'hui, l'industrie minière qu'il soutien n'offre aucune garantie sur la pérennité des activités agricoles et touristiques du secteur. La qualité des eaux souterraines et de surface sera durablement détériorée et les traitements supplémentaires de l'eau potable nous seront facturés ! 

 

Le collectif Vigil'oust fait en ce moment même des pieds et des mains pour obtenir de la préfecture des informations supplémentaires sur cette campagne de forage, qui aux dernières nouvelles, pourrait avoir lieu très bientôt. D'ailleurs l'association regrette le manque de transparence des services de l'État a ce sujet, et très bientôt, un sujet y sera consacré sur ce site. 

 

En attendant nous nous tenons prêts à réagir en cas de démarrage de ce type de travaux, et demandons à tous ceux qui le souhaitent de nous envoyer un mail pour rejoindre la mobilisation le jour où, elle sera nécessaire . 

 

vigiloustmerleac@gmail.com

 

* documents disponibles dans l'onglet DOCUMENTATION

** http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/saint-pierre-montlimart-49110/variscan-mines-rend-compte-de-sa-prospection-3333641

* Merléac, Saint Mayeux, Ploeuc L'hermitage, Trédaniel, Le Bodéo et Plémy.  Notons que ces délibérations n'annulent en aucun cas le permis minier sur ces communes ! Mais laissent exprimer l'avis des conseils municipaux sur ce projet minier, ce qui est très important vis a vis des populations concernées. 

* http://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-martin-des-pres-22320/voeux-des-projets-modestes-pour-2017-4740943

* http://www.ouest-france.fr/bretagne/agriculture-sept-communes-en-deuil-4040840


PERM Merléac :                                                   Un projet minier sur 33 communes


Le PERM                               Merléac

Depuis le 3 novembre 2014, la société Variscan Mines détient un Permis Exclusif de Recherche Minière (PERM dit de Merléac) de zinc, cuivre, plomb, or, argent et de substances connexes sur une superficie de 41100 hectares, impliquant 34 communes.

Ce PERM est attribué pour une durée de 5 ans et est renouvelable deux fois.

 

PLUS D'INFOS

 

 

Vigil'Oust               Merléac

De 2012 à 2015, une seule réunion publique d’informations a été réalisée par Variscan Mines en 2015.La population est très peu informée sur le sujet !
L'association Vigil'Oust Merléac veut obtenir davantage d'informations et de communication autour du projet minier pour les habitants de ces 33 communes.
Vigil'Oust Merléac veut également  faire valoir la participation citoyenne sur les aménagements de notre territoire.

 

PLUS D'INFOS